Une employée de pharmacie accusée d’avoir falsifié plus de 225 ordonnances de fentanyl

Une employée d’une pharmacie de Grand Sudbury en Ontario fait face à des accusations en lien avec la contrefaçon d’ordonnances qui lui aurait permis d’obtenir plus de 3400 timbres de fentanyl de différentes concentrations.

La police estime que la valeur totale de revente des timbres de fentanyl, que l’accusé aurait illégalement obtenus entre 2016 et 2018, est de 1,5 million de dollars.

L’enquête a débuté après qu’un collègue eut fait part de ses préoccupations à la police en mai 2018.

Entre janvier 2016 et juin 2019, plus de 13,900 décès associés à la consommation d’opioïdes sont survenus au Canada,  dont 4,614 en 2018.

L’employée a été libérée sous promesse de comparaître. Elle doit revenir en cour le 8 janvier 2020.