Une nouvelle pilule contraceptive fournit une contraception pendant un mois

Les chercheurs estiment que 9% des femmes aux États-Unis qui prennent la pilule contraceptive tombent enceintes chaque année.

Pour que le contraceptif oral soit efficace, on doit le prendre tous les jours, et de préférence au même moment de la journée.  L’observance au traitement peut être difficile à maintenir et rend cette forme de contraception moins attrayante.

Récemment, une étude publiée dans Science Translational Medicine présente une nouvelle alternative :

Une pilule contraceptive qu’une femme n’a besoin de prendre qu’une fois par mois.

La nouvelle pilule mensuelle libère progressivement le lévonorgestrel, un médicament contraceptif commun, en 4 semaines, expliquent les chercheurs.

Comment fonctionne cette pilule en forme d’étoile?

La pilule contraceptive mensuelle comporte six bras rigides, chacun contenant plusieurs doses de lévonorgestrel
(voir figure ci haut).

Les bras sont construits en matériaux polymères soigneusement sélectionnés qui mettent environ 4 semaines à se décomposer en présence d’acide gastrique.

Les bras en polymère libèrent progressivement le contraceptif dans l’estomac et la circulation sanguine tout au long du mois.

Au centre de la pilule se trouve un moyeu caoutchouteux qui permet à la structure en forme d’étoile recouverte de gélatine d’être pliée et glissée dans une capsule avalable.

Lorsque l’acide gastrique digère la gélatine, l’étoile se déplie, s’étendant jusqu’à une taille qui lui permet de rester dans l’estomac, sans passer dans le système digestif jusqu’à ce qu’elle ait délivré son médicament.

De plus, les contraceptifs sont pas le seul type de médicament que le nouveau système peut délivrer.

Le co-auteur principal, le professeur Robert Langer du MIT, ajoute: “Nous espérons que ce travail – le premier exemple de pilule ou de capsule d’un mois, conduira un jour à de nouvelles modalités et options la santé des femmes ainsi que d’autres indications. “

Sources :
https://www.medicalnewstoday.com/articles/327303.php
https://stm.sciencemag.org/content/11/521/eaay2602